16 août 2007

La Presse Vs. Journal de Montréal

On m’a souvent demandé quelle est la différence entre le Journal de Montréal et La Presse. À part le niveau de la langue utilisée, la couverture des évènements, le choix des nouvelles qui devraient faire la une et bien sûr le fait que le premier appartient à l’empire Quebecor et l’autre est une propriété de la famille Desmarais ; ce qui résulte qu’on le veuille ou pas dans des lignes éditoriales différentes.

La principale différence se trouve au niveau des chroniqueurs :

  • Sauf qu'à entendre la rumeur populaire, on a parfois l'impression que le Québec est conquis par une vague d'islamistes en niqab. Dans les faits, les musulmans constituent 1,4% de la population et la majorité d'entre eux ne veulent rien savoir des islamistes... Alors de quoi et de qui parle-t-on au juste? On croit parler des musulmans-qui-ne-veulent-pas-s'intégrer. En fait, on parle surtout de nous et de notre insécurité.(...)
    Le solide document de consultation qui doit servir à encadrer la discussion (www.accommodements.qc.ca) prend bien soin de dissiper quelques malentendus. On rappelle par exemple que, contrairement à une croyance bien répandue, la majorité des demandes d'accommodements ne sont pas formulées par des immigrants. Reste à savoir si les gens vont prendre la peine de lire le document avant de livrer leur opinion... [Rima Elkouri] La Presse

  • Donc, entre deux gorgées de vin, le chef de l'ADQ a dit que l'immigration au Québec avait franchi un seuil critique (ce qui est objectivement faux).Ce qui est désolant, dans cette affirmation malhabile, c'est qu'elle jette un doute sur tous les Québécois qui, avec raison, se posent des questions sur les fameux «accommodements».
    À partir d'aujourd'hui, ils vont passer pour des paranos qui perçoivent l'immigration comme une menace. Merci, monsieur Dumont. Vous venez de donner une jambette à tous ceux qui, depuis des mois, défendent bec et ongles vos positions en disant que non, vous n'êtes pas un disciple de Jean-Marie Le Pen.La prochaine fois que vous voulez manger un couscous, de grâce, prenez les Pages Jaunes et faites-vous en livrer un. [Richard Martineau] Journal de Montréal

1 commentaire:

Kennza a dit...

Toujours brillant le Martineau. Tu as lu la chronique «Un petit pas pour l'Homme»? Il faut surtout en lire la section intitulée «Mon Dieu!».