29 août 2007

La vie est vraiment fragile quant on joue au foot

Un autre footballeur décède d’une mort subite. Il s’agit du zambien Chaswe Nsofwa qui jouait pour le club israélien de Hapoel Beersheba.

6 commentaires:

Assia a dit...

C'est peut être la malédiction palestinienne... euh pardon, paix à son âme!

Reda a dit...

La malédiction palestienne est surtout dirigée contre les palestiniens qui ne sont pas foutus de s'entendre entre eux et la malédiction c'Est surtout le fait que tous les autres arabes se pensent investis d'une mission de les libérer.

Assia a dit...

SLM!
Tout d'abord, il s'agissait, comme on dit en beauf, d'une "blaguounette", qui à priori n'a pas fait rire (piètre comique que je suis).
Ensuite, je pense qu'il est injuste de dire que tous les palestiniens ne sont pas capables de s'entendre: le problème et complexe, et l'instrumentalisation politique, médiatique ainsi que le traitement malhonnête, fruste et simpliste du conflit n'arrangent pas les choses: au final, c'est les civils qui trinquent!
Après concernant "les arabes" (je ne me sens pas concernée, chui berbère et française(encore une blaguounette...) ), tt humaniste qui se respecte doit penser non pas à libérer le peuple palestinien, mais au moins à le soutenir. Après, qu'il y est une solidarité arabe ou musulmane, je vois pas ce qu'il y a de condamnable (encore heureux que les syriens, les libanais, et j'en passe se mobilisent).

Assia a dit...

"le problème est complexe"
"qu'il y ait"
pardon grosses grosses fautes de frappe...........

Reda a dit...

Pas de trouble :) L'humour comme les goûts ...
Content de voir que tu te définis comme berbère et française, good for u !
Mon propos était qq peu maladroit et je m'en excuse. Je te rejoints ds la complexité du problème et bon we !

Assia a dit...

Yep!

Wouhou, réponse quasi instantanée, aahhh la technologie!
A vrai dire, j'ai tendance à me définir comme "citoyenne" du monde ou musulmane quand je suis confrontée à la beauferie et au chauvinisme français, ...enfin tout dépend de l'interlocuteur et du sujet abordé en fait.
Pas de mal pour la maladresse ;-)