14 juin 2007

Un monde fou

Comme s'il n'y avait pas assez de sang qui coulait en Irak, ''de plus en plus d'Irakiens ont recours à la [saignée] cette technique datant de l'Antiquité est redevenue populaire en particulier dans le centre et le sud du pays, où les habitants sont confrontés constamment au stress de la guerre et des violences.''


Via Cyberpresse.

5 commentaires:

hamza daoui a dit...

Non mais sincerment si les americains partent de l`IRAK on se moment ca serai le bordel, on dirai que bush n`ai pas aussi qu`on le crois.. le même problème mnt dont Palestine "hamass, fateh"

Reda a dit...

Justement, je ne vois pas comment le retrait des américains améliorerait les choses. Quoique, à ce moment là (et je suis cynique) ce seront des irakiens qui s'entretueront entre eux sans l'excuse que les américains sont là.

_BrainDamage_ a dit...

Les images sont particulièrement dégoutantes, mais bon pas plus que celle de la chirurgie qu'on montre parfois à l'heure du diner/journal télévisé. Pouaaaaaaaaaaah
Clair! maintenant qu'ils ont bien foutu la merde ils se sont rendu indispensable. Comme c'est vicieux. En plus ce sont des sociétés appartenant à double-vé qui vont en partie reconstruire le pays, en plus de gérer un des plus grands gisements pétroliers mondiaux. Une seule chose à dire: GRRRRRRR enfoirés de néo-cons!
Le phénomène de la saignée est-il vraiment si étendu que ça ou bien avons-nous encore affaire à de l'actualité de propagande, simplement pour baisser la popularité des Irakiens et justifier l'envoi de troupes canadiennes sur le terrain. C'est bien un conservateur qui dirige le pays en ce moment n'est-ce pas?

Reda a dit...

C'est vrai, faut se fier au texte du journaliste pour la prétendue popularité de ce remède !

_BrainDamage_ a dit...

I beg your pardon! Sorry... I just don't get it.