20 janvier 2007

Qu'en est-il de la religion ?

La religion n'est-elle pas tout acte et toute réflexion,
Et ce qui est ni acte ni réflexion, mais un émerveillement et une surprise jaillissant sans trêve de l'âme, même quand les mains taillent la pierre ou tendent le métier à tisser ? [...]
Et celui qui règle sa conduite selon la morale emprisonne l'oiseau chanteur de son être dans une cage. Le chant le plus libre ne peut passer à travers les barreaux et les grilles.
Et celui pour qui le culte est une fenêtre, que l'on peut aussi bien ouvrir que fermer, n'a pas encore visité la maison de son âme dont les fenêtres sont ouvertes de l'aurore à l'aurore.
Gibran Khalil GIBRAN, Le prophète

Le dernier débat qu'a eu lieu au Québec concernant le racisme, en était un concernant la religion. Les accomodements raisonnables ne traitent que de la religion de tel qui ne lui permet pas de faire ceci ou ne permet surtout pas aux autres d'interagir avec lui.
Et si tout le le monde nous 'sacrait patience' avec leur religion et vivait plutôt sa spiritualité chez lui ? Sûrement que le monde s'en porterait beaucoup mieux.
J'avais mis ce petit morceau il y a quelques temps sur mon blog, je le remet pour qu'on s'en imprégne bien.
Et bonne année en passant.



Au fait, si qq a un petit espace à me prêter pour que je puisse mettre des chansons dessus sans passer par Webjay ou tout autre service débile ou à créer des vidéos minables pour publier la track sur youtube, ça serait appréciable.

9 commentaires:

slix a dit...

Le débat lancé sur les accomodements raisonnables est un faux débat. C'est une manipulation 'encore' des médias qui cherchent la petite bête. Jusque là tout était tranquille...mais depuis l'enquête et la façon dont les chiffres 'à sensation ont été présenté' a fait monté les tensions un peu.

On nous montre les accomodements raisonnables comme quelques choses d'illégals alors qu'ils s'inscrivent dans la LOI et si j'ai bien compris la LOI prime sur tous et tout le monde la respecte. Il y a un tribunal et une oncsitution alors c'est à eux de trancher.

Maintenant peux-tu me dire Reda qu'est ce que 'vivre sa spiritualité chez lui' veut dire ? car je n'ai pas compris comment un croyant en sortant de 'chez lui' va transformer sa personalité en athé ? la religion est un mode de vie. Du moment que ca n'impose rien à l'autre je ne vois pas le problème.

Exemple le voile (puisqu'ils ont fait du voile le cheval de bataille) en quoi c'est un accomodements ? le 'chez lui' que tu mentionne est 'son corps' elle peut l'habiller comme elle veut non ? Mais si tu as l'emission tu remarqueras que l'Argument contre le voile n'est pas un argument 'laic' mais car ils pensent que c'est un signe d'inégalité entre homme et femme...plus directe que c un signe de soumission ! Donc là on sort du cadre de la relgion pour aller vers le feminisme. Soit, mais des Voilées ont toujours répété (sur le plateau aussi) que c'est leur propre CHOIX.

Mais non on veut pas entendre car on a une seule obsession ne plus voir de croyant autour de nous! et ca je suis désolé c'est dur racisme, c'est du fanatisme laic.

Au lieu de chercher des points d'entente entre les communautés on créaent les écarts on met en évidence les différences qui ne constituent que des détails et qu'on pourra surmonter très facilement.

Certains journaux et chaiens télé l'ont bien compris et ils ont en parlé...Mais encore une fois c'est les missions à sensation qui fait le plus furreur.

Je terminerai (c deja long :)) par ce qu'à dit le Rabbin : "Les québécoises et les québécois sont beaucoup plus compréhensibles et tolérant que beaucoup de ceux qui ont des micros et des plumes"

Ps. Tu cherches un espace pour uploader des morceaux de zik et des video c ca...ben tu peux utiliser www.minocrisis.net j'espère que ca aidera.

Reda a dit...

Qd je dis 'vivre sa spiritualité chez soi', j'ai plus en tête comme exemples, ceux du clsc où certains ne voulaient pas que les hommes participent aux cours pré-nataux avec leur femmes, aux piscines qui devraient être fermées aux hommes pendant que les femmes sont à poil, ou encore à l'épisode du ymca où on demandait aux femmes de ne plus être en short.
Quant au voile, ce n'est pas dérangeant, c'est vrai que c'est un signe de soumission mais je ne suis pas féministe et si certaines femmes se plaisent à le porter tant mieux ou tant pis pour elles, et de toutes manières 90% de celles qui le portent sont moches so qu'elles se couvrent atténue le degré de leur laideur (je dérape mais ce n'est pas si loin que ça de la réalité). Sans parler que si c'est porté pour ne pas attirer le regard des hommes, hé ben c'Est raté, porter un voile en Occident est le meilleur moyen de se faire remarquer.
Au fait,je n'ai aucun problème avec les croyances tant que ça n'empiète pas sur ma vie ou celle de la société où je vis.
Et tu as raison qd tu dis qu'on ressent un malaise qd on voit des croyants : Ds l'époque où on vit, il est inconcevable pour certains que d'autres puissent encore croire. On veut bannir toute spiritualité de la vie sociale. Mais d'un autre côté, il ne faudrait pas confondre croyance aveugle et spiritualité, combien de croyants vivent une vie misérable dénuée de toute spiritualité et vide de sens en se leurrant sur le sens même de leur coryance.
Ceci étant dit, on est qd même relativement bien au Québec, quoi qu'en dise les médias du groupe Quebecor.

p.s : ton lien marche pas.

slix a dit...

Je suis d'accord avec toi...pour le YMCA, le CLSC et les picines...d'ailleurs l'Imam l'a bien dit ce n'est pas religieux du tout de refuser de se faire soigner...

Ceci dit je tiens à t'informer que des québécoises de souche non croyantes (venant de la campagne) ne voudraient pas se faire soigner par un génico homme mais ca personne n'en parle...c'est comme demander à être servi en francais ou anglais...mais bref on va pas rentrer dans ces détails...puisque je suis d'accord sur le principe et que l'Islam en tant que religion n'est pas du tout contre...

Pour les picines ils n'ont qu'a reserver la leur...chose qui se fait déjà...alors pas de problème.

Génraliser quelques cas sur toute une communauté c'est là ou réside le danger.

Pour le voile ben c'est ton propre avis...et je vais pas répondre sur les détails de ton opinion mais laisse moi te dire juste une chose : Le voile ce n'est pas pour ne pas attirer les hommes...mais c un acte d'adoration..comme la prière si tu veux. Pis penser que c'est un acte de soumission je voudrais juste avoir les prueves c'est tout.

Il y a quelques temps...une journaliste est partie en Iran pour enquêter...elle s'attendaient a voir des femmes toutes ignorantes et soumises comme le laisse penser les médias mais surprises...des femmes instruites...occupants des postes de responsabilités...et tu c quoi à son retour elle s'est converti !

Pleines de femmes voilées sont à l'universités..ayant des diplomes de haut niveau...comment concoit tu la soumission...la soumission à Dieu oui mais pas à un Etre humain...

Pour les cas particuliers des femmes voilées par obligation et soumises bah...ca y en a partout : la société occidentale a aussi des femmes soumises...battues...etc...donc ce n'est pas religieux mais c cultutel...


Ps. Désolé pour le lien il n'y a pas de www donc c : http://minorcrisis.net

lili a dit...

Je pense qu'on est "quand même bien au Québec" parce que les gens ne pensent pas tous comme toi et n'affichent pas autant de paresse intellectuelle que ce que tu sembles nous exposer ici, heureusement. J'espère de tout coeur que tu arriveras à tirer profit de cette belle société dans ses côtés positifs et pas que négatifs...
Lamia. Une voilée fière de l'être

lili a dit...

Salut
J'ai pensé que ce petit article éclairerait le débat et nos positions souvent trop précipitées...


Par le journaliste Michel C. Auger
...
Le lundi 22 janvier 2007
Deux dérapages
Dans un débat qui mériterait d’être mené avec prudence et autrement qu’avec des pseudo-experts, des politiciens qui cherchent une popularité facile et des sondages mal foutus, il faut revenir aux principes de base si on ne veut pas s’égarer. Depuis quelques semaines il y a eu deux grands dérapages sur la question des accommodements raisonnables.

Le premier, c’est d’en faire un fourre-tout. Ainsi, on parle trop souvent de toutes sortes d’incidents qui n’ont rien à voir avec la notion d’accommodement raisonnable, le droit canadien ou le Québec.

La notion d’accommodement raisonnable n’est pas un déni du droit, elle fait partie du droit. Tout comme on permet à un aveugle d’entrer dans un restaurant avec son chien-guide, même si les animaux sont interdits, on a permis à un jeune sikh de porter son petit kirpan à l’école à la condition qu’il soit scellé dans son fourreau et cousu dans ses vêtements, bref qu’il ne puisse plus constituer un danger.


(Évidemment, quand un journal montre un couteau ouvert de 30 centimètres chaque fois qu’on parle de kirpan, on n’aide pas à la compréhension du jugement de la Cour suprême, mais c’est une autre affaire.)

Le principe d’un accommodement raisonnable c’est de permettre à un individu – pas un groupe, un individu seulement – d’exercer, dans la mesure où cela est raisonnable, un droit garanti par la constitution comme la liberté de religion.

Comme d’indiquer à un étudiant musulman dans quel local vide à cette heure il pourrait utiliser pour faire ses prières plutôt que d’utiliser la cage d’escalier. Et si un étudiant catholique veut y réciter son chapelet, il sera aussi le bienvenu. C’est le genre d’accommodement qui ne dérange personne.

Mais cela n’est vrai que pour les droits des individus. Ne pas donner de contraventions à la communauté hassidique le jour du sabbat, c’est peut-être politiquement rentable pour le maire de l’arrondissement d’Outremont, mais ce n’est pas un accommodement raisonnable. C’est un privilège, ce n’est pas pareil.

De même, il ne faut pas croire tous les bobards, même quand ce sont des politiciens qui les répètent. Au Québec, personne n’a été empêché de célébrer Noël, de faire chanter des cantiques de Noël dans les écoles et les autorités ont continué à de mettre des arbres de Noël – et pas des arbres du Solstice! – dans les lieux publics.

Le deuxième dérapage porte sur la laïcité. La laïcité, contrairement à ce que l’on entend trop souvent ces jours-ci, n’est pas le droit de l’État d’interdire la religion. Ça, c’est la version soviétique des droits fondamentaux.

La laïcité est un droit de la personne. Le droit pour un individu de savoir que l’État ne prendra pas position pour une religion – probablement celle de la majorité – contre toutes les autres. En passant, la loi française, qui interdit les signes religieux distinctifs fait précisément cela : elle prend position pour les religions chrétiennes – qui n’exigent pas de porter de signes extérieurs de sa religion – contre toutes celles qui l’exigent.

La France a fait une erreur avec cette loi, elle a été dénoncée par la plupart des pays de la communauté internationale, y compris en Europe. Une erreur dans la «patrie des droits de l’homme» ne justifie pas d’en faire une autre ici.

La distinction entre les espaces publics et la vie privée ne tient pas. Les institutions de l’État doivent être laïques tout le temps. Les individus, eux, ont aussi le droit d’être religieux en tout temps.

C’est ainsi qu’une femme qui choisit volontairement de porter un foulard en a le droit comme citoyenne de ce pays. L’État ne peut pas décider à sa place ou lui imposer de l’enlever. Le fait de garder ou d’enlever un foulard ne peut être que sa décision à elle. On ne peut pas la lui imposer, que ce soit pour la religion des uns ou l’idéologie des autres.

Ce qui ne justifie jamais de nier les autres droits au nom de la liberté de religion. Dans accommodement raisonnable, il y a le mot «raisonnable». Nous n’avons pas à tolérer l’inégalité ou quelque forme de violence que ce soit au nom de la religion.

Trouver des accommodements raisonnables entre les droits et entre les individus, c’est un exercice difficile – que le Québec est loin d’être la seule société à devoir pratiquer – et qui se fait nécessairement par essais et erreurs. Et, c’est vrai, il y a des gens de bonne foi qui ont fait des erreurs.

Mais il ne faut jamais oublier que la même Charte des droits qui garantit l’égalité entre les hommes et les femmes est celle qui protège aussi la liberté de religion ou la liberté d’expression. Et une société libre et démocratique ne choisit pas entre les droits qui sont à la mode et ceux qui ne le sont pas.
http://www.cyberpre sse.ca/article/ 20070122/ CPBLOGUES07/ 70121075&blogdate=20070122&cacheid=20070122

Reda a dit...

@Lili : Je ne vois pas ce qui t'offusque ds ma phrase : 'on est quand même bien au Québec' ; ce n'est pas de la paresse intellectuelle mais plus de l'honnêteté intellectuelle ; je dirais même que j'ai pris l'habitude des québecois de ne pas dire bien mais plus de dire 'pas pire' :)
Quant à tirer profit de cette société, c'est mutuel : J'espère que tout autant elle me permettra de m'épanouir, je pourrais également contribuer à sa réalisation. Ceci étant dit, je pense de plus en plus à retourner au 'Tiers-Monde'.
Enfin, pour ton voile et comme je l'ai dit ds mon échange avec Slix, perso je ne m'en offusque pas et si ça te rend fière alors tant mieux pour toi.
Merci pour le lien vers le blogue de Michel C. auger, j'avais déjà lu cette chronique. Il fait partie des qq chroniqueurs politiques que j'aime bien lire avec Vincent Marissal, Michel Vastel...

lili a dit...

Salut Reda
Je faisais allusion à tes autres commentaires et au contenu du post de manière générale et non à la phrase "on est bien au Québec" (seul point de vue d'ailleurs que je partage avec toi dans ce post )... J'ai trouvé que tu n'as pas du tout traité du sujet de façon pragmatique mais plutôt émotionnelle et très subjective... Surtout dik la phrase "et de toutes manières 90% de celles qui le portent sont moches so qu'elles se couvrent atténue le degré de leur laideur" cela en dit long sur ce registre... Enfin bref c'était mon point de vue... Merci de m'avoir permi de m'exprimer dans ton espace.

zalamoka a dit...

Attends: C'est toi ki chante Reda? WOW cooool bezaf!!!

Reda a dit...

@Lili : Okiz, j'avais mal compris ton commentaire. Mon post ne se voulait pas une analyse objective mais plus un souhait. Que tu ne sois pas d'accord avec mon souhait, je ne m'en offusque pas. Je suis même désolé que tu te sois énervée avec ma phrase, d'ailleurs j'ai bien écrit que je dérapais avec ce commentaire :)
Cependant, je maintiens les autres points concernant le voile et j'aimerai bien savoir ton point de vue les concernant.
Enfin, t'es tjrs la bienvenue sur ce blog.

@Zalamoka : Non du tout, j'ai bien qq talents (djiing) en musique mais pas pour chanter. La seule place où je me permets de chanter est chez moi, et même là ma conjointe me demande de me la fermer assez vite :)