30 mars 2007

Médias watch

J'ai l'impression que depuis la mise au devant de la scène des accommodements raisonnables, il est devenu de bon ton pour les ‘journaleux’ du dimanche de casser du sucre sur le dos des musulmans.

Ainsi, Patrick Lagacé finit un post sur son blog par : ‘Mais pour le reste ? Pour l’édito, pour interviewer le type qui fait la nouvelle du jour ? Pour le journalisme, quoi ? Claude Charron est alors aussi perdu qu’un musulman dans un congrès d’éleveurs de cochons.’


Et son acolyte des francs-tireurs finit sa chronique du 30 mars parue au Jdem par : ‘Et puis, entre vous et moi, qu'est-ce qui est le plus incommodant dans un immeuble à logements? Le voisin qui fume chez lui dans sa cuisine, ou la famille qui fait cuire de la viande de mouton sur un poêle Hibachi?’.

Ce qui est me dérange c’est le fait que ces deux-là sont quand même assez ouverts sur le monde, vivent à Montréal, doivent bien côtoyer quelques musulmans, mais alors qu’en est-il des gens qui vivent à Hérouxville ou dans un coin perdu comme celui là ? Ça doit pas être beau à voir (À entendre plutôt).

2 commentaires:

Larbi a dit...

vous voici contaminés chez reda
tout cela me parle beaucoup! ca me rapelle ce qui ce passe à l'hexagogne.
mais ici au moins personne ne chante le multiculturalisme.

Red@ a dit...

Ce qui est malheureux ici, c'est que les gens suivent ce qui se passe en France à cause de la langue et on dirait que certains essaient d'importer leurs problèmes ici.
Quant au multicul... c'est surtout le Canada anglais qui en fait la promotion.