4 avril 2007

Stratégie

Depuis le 23 mars que 15 marins britanniques sont prisonniers de l’Iran. Que faisaient ces soldats aussi prés des eaux territoriales iraniennes ? Ils effectuaient une mission de surveillance conformément à la résolution 1723 du Conseil de sécurité.

Pourquoi les iraniens les ont-ils arrêté sachant que cela engendrerait une crise internationales ? Apparemment que ce n’est pas la première fois que les iraniens ont maille à partir avec les soldats de la coalition : Déjà en septembre dernier, les iraniens et les américains ont échangé des coups de feu le long de la frontière irako-irannienne sans qu’on sache s’il y a eu des blessés de part et d’autre.

Les vraies dessous de l’affaire remonteraient au fait au 25 décembre dernier lorsque les américains ont effectué un raid à Bagdad et ont capturé des soldats iraniens qui étaient là-bas sous invitation du gouvernement irakien. Les ‘amaricains’ ont récidivé trois semaines après et ont attaqué le consulat iranien d’Arbil dans le Kurdistan. Le but de cette dernière attaque était de capturer deux officiers de haut rang iraniens : Mohammed Jafari, député iranien et président du Conseil de sécurité iranien et le Général Minojahar Frouzanda.

Imaginez un moment la réaction des Etats-Unis si l’Iran avait essayé de capturer deux généraux américains ! Mais voilà, les iraniens n’ont pas inventé les échecs juste comme ça, ils s’y connaissent en stratégie et la capture des marins britanniques est la réponse du berger à la bergère.

Entre-temps, à chaque jour qui passe l’Iran gagne 55 millions de livres à travers la hausse des prix du baril de pétrole.

Via Daily Kos et AmericaBlog.



Update : Les marins britanniques viennent d'être libérés pas les iraniens. Quelles sont les concessions que les anglais ont fait aux iraniens ? On ne saurait tarder à le savoir.

Une chose est sûre, l'Iran a montré que c'était un pays qui savait se tenir debout et qui ne plierait pas devant les menaces.

9 commentaires:

karim a dit...

ce que j ai aimé dans toute cette histoire c'est quand les iraniens ont fait comme les usa a la télé:un officier de l'armée devant les camara explique aux journalistes ce qui se passe avec une carte et tout le reste .c'est un signe que les iraniens sont arrivé a un certain niveau respectable en ce qui concerne l'armée.

AbMoul a dit...

Sans idéaliser le régime iranien, disons que ça change des régimes arabes qui baissent le pantalon à la première gesticulation de Bush et ses accolytes. Bush, Blair et Olmert sont très affaiblis. L'Iran et la Syrie peuvent enfin souffler et espérer sortir de l'isolement international.

Larbi a dit...

une fois n'est pas coutume je poste en commentaire un extrait d'une excellente chronique de Dominique Dhombres
----------
A la BBC, l'heure était aux interrogations. Le mode de prise de décision des autorités iraniennes est difficile à saisir, déclaraient les experts auxquels on demandait leur avis. Certains affirmaient que tout avait été orchestré, depuis le début, par le président Ahmadinejad. D'autres qu'on avait forcé la main de ce dernier pour libérer les marins et qu'il avait organisé cette mise en scène, assez voyante, afin de ne pas perdre la face. Les Britanniques sont censés bien connaître l'Iran depuis le temps du "Grand Jeu" qu'ils jouaient au XIXe siècle face aux Russes dans cette partie du monde. Si eux-mêmes reconnaissent n'y plus rien comprendre...

admin_word a dit...

salamje suis désolé pour ce hors-sujet :)

ton coup de guelle avec Ramses II , m'a poussé a venir visiter et bien c'est beau et en plus c'est comme chez moi :)

allez bye et bon blog

Kennza a dit...

Je viens d'émerger ici en parcourant divers blogs. Je crois bien qu'on se connaît... Si je te dis DjRusty et Tanja, ça te dit quelque chose? :)

Reda a dit...

oui :)

Kennza a dit...

Iwa a sidi, tu devines donc qui je suis... hahaha Le monde est petit.

Reda a dit...

Non. Je sais pas.

Kennza a dit...

Hahaha, mrat dyal DjRusty ;)