19 avril 2007

France des fois je te hais parfois tu m’émeuts*

Le 1er tour des présidentielles françaises aura lieu dimanche prochain. Normalement, j’essaie le moins possible de m’immiscer dans les affaires politiques internes d’un pays (je parle de la France biensûr) pour lequel je n’ai pas d’attaches particulières à part le fait que le Maroc (mon pays natal) avait fait les frais des visées expansionnistes de la France pendant 50 ans et surtout qu’il y a pas mal de marocains ou de leurs descendants (2 millions disons) qui sont installés dans l’hexagone.

Mais voilà, Sarkozy-le leader actuel dans les sondages pour ces élections-a commis l’impair de prendre position dans une affaire maroco-marocaine : Apparemment qu’il aurait convaincu les autorités marocaines de ne pas accorder le droit de vote aux marocains résidants à l’étranger. Il est vrai que le fait que celles-ci accordent la moindre importance à ce qu’un ministre de l’intérieur d’un pays même pas voisin du Maroc m’échappe mais là n’est pas mon propos, Sarkozy aurait dû se mêler de ce qui le regarde. Ibn Kafka avait d’ailleurs écrit deux posts sur cette affaire (ici et ici).

Ceci pour dire que Moul avait mis un lien vers un documentaire sensé être diffusé sur France2 mais que cette dernière a décidé de remettre cela aux calendes grecques car apparemment que Sarkozy fait peur aux médias ou parce qu’il a des connaissances bien placées (Ça aide d’avoir été ministre de l’intérieur) : M.Hmida se demande d’ailleurs le pourquoi du comment de cet de fait. Vous pourrez visionnez ce documentaire en 4 parties et qui dure environ 1 heure ici.

Après avoir compris le discours et l’argumentaire de Sarko, vous pourrez alors aller lire le compte-rendu que Michel Onfray a fait de sa rencontre avec Sarkozy. On y apprends beaucoup sur l’homme qu’est Sarko, comment il perçoit les autres, comment il perçoit la société et comment il agit une fois débarrassé de son habit de politicien. Je ne mettrai pas d’extraits ici pour ne pas me faire accuser de prendre ses paroles hors contexte (Tiens ça me rappelle quelque chose ça…).

Tout ça pour dire que l’impression que j’avais de Sarkozy l’homme politique qui veut redorer le blason de la France, qui a un plan bien défini pour celle-ci et qui semblait le candidat ayant le plus de charisme parmi tous les autres est assez apeurant : Il a une vision de la société aux antipodes de mes valeurs et j’espère que les français sauront y voir clair.


*Paroles du morceau ‘Ça peut chémar’ de Grand Corps Malade.

3 commentaires:

Ibn Kafka a dit...

Je rajouterais que si ce salopard a pu dicter sa conduite au Maroc en tant que ministre de l'intérieur, avec les eunuques qui peuplent les chancelleries marocaines, qu'est que ça sera si par malheur il devait occuper l'Elysée!

hmida a dit...

Sarkozy ne serait pas le premier homme politique "politiquement dangereux"! Il y a eu Bush par exemple, mais Bush est un outil entre les mains de personnes autrement plus dangeureuses que lui!
Sarko lui est dangeureux "sui généris", il porte en lui le danger, dans ses idées, dans ses manières, dans sa vision, dans ses relations, dans ses pouvoirs occultes!

Mais ce qui me désole pour la France et pour les français - pays et peuple que j'apprécie particulièrement - c'est qu'ils soient aveugles face à ces dangers!

karim a dit...

@hmida:ils sont pas aveugles mais c'est une contre-réaction des français a l'invasion des immigrés qui ne s'adaptent pas du tout avec le mode de vie des français!!
peut-tu me dire pourquoi tu les apprécis?