6 mars 2008

Porque no te callas ?

Dans la série ‘Porque no te callas ?’, Mario Dumont a une place de choix. Sa dernière trouvaille est de toute beauté, il estime en effet que le Québec devrait cesser d'augmenter le nombre d'immigrants qu'il accueille chaque année s'il veut éviter que les francophones se retrouvent en position minoritaire.
Il aurait pu tout autant demander aux Québécois de faire un effort et de commencer à avoir plus de gosses ou encore mieux que les gens laissent faire la pilule et l’avortement (En moyenne, une Québécoise sur trois vivra un avortement dans sa vie).
Ça commence un peu trop à sentir le Front National français !

2 commentaires:

Anonyme a dit...

T'as quelque chose contre les contraceptifs et l'I.V.G?:-)
Dumont, faut se méfier comme de tous les régionalistes qui forment des partis, y a qu'à penser à notre premier ministre fédéral il vient pas de l'Alliance:-)
S'il continue, Dumont va commencer à encourager le "in breeding":-)
Sinon, bein te lire nous manque, cher Reda.
Mwah,
Loula

The Observer a dit...

ou encore,
de mieux accueillir les immigrants qui choisiront alors tout naturellement le Francais !
Quand on veut travailler, faut avoir l'anglais. Quand on veut lire ou voir une bonne émission faut le faire en anglais !
La question est bcp plus profonde et Mr Dumont manque de recul pour mieux analyser !
Y a un rejet de la langue francaise par les immigrants tant que ces derniers sont rejetés par les francophones de souche !
Dans "tout le monde en parle" sur radio canada, un brésilien, psychologue, installé depuis 40 ans au québec a sans ambages affirmé que ceux qui tuent la langue francaise au Québec sont paradoxalement ceux qui font semblant de la défendre. à savoir les québecois de souche qui la maltraitent par tant de faute d'ortho, et il a dit ca devant les yeux exorbités de Mme Marois qui ne savait quoi répondre.
L'on se trompe encore une fois de plus de diagnostic.