16 mars 2008

Sauve qui peut !

Un pont s’effondre, des toits s’écroulent et des couronnements élections avec des résultats frôlant les 100%. Parfois, j’ai l’impression de vivre au Tiers-Monde.

2 commentaires:

AbMoul a dit...

Je pensais que tu étais devenu ontarien, toi ? :-))

Reda a dit...

À 60%, je rate pas une occasion de redescendre au Tiers-Monde.