2 février 2006

Interdisons les caricatures !!!

La 'blogosphère' était déjà au courant des caricatures danoises qui ont semé l'émoi et la fureur dans le monde musulman. Une nouvelle caricature du Washington Post montrant un soldat ayant perdu ses jambes et ses bras a suscité jeudi la colère de l'armée américaine qui l'a jugée «condamnable».


















C'est Voltaire qui disait : 'Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer.'

3 commentaires:

tork a dit...

la liberté d’une personne devrait s’arrêter là où elle représenterait une atteinte à autrui….. de même on a le droit de s’exprimer librement tant qu’on n’insulte pas autrui.
Or, il est clair qu’il s’agit là d’une liberté abusée , donc elle doit être sanctionnée…

c est honteux a dit...

C’est que l’on a touché à la personne du prophète, qu’un musulman est censé chérir plus que sa propre personne.
D un autre coté, les citoyens du monde musulman observent à quel point la loi et les médias occidentaux sont sévères à l’encontre de la judéophobie, notamment lorsqu’il s’agit de négationnisme ou même de révisionnisme, et à quel point ils sont laxistes à l’encontre de l’islamophobie. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Amr Moussa, a jugé que la presse européenne « observe deux poids et deux mesures » car elle « craint d’être accusée d’antisémitisme, mais invoque la liberté d’expression lorsqu’elle caricature l’islam ».
A une époque caractérisée par l’exacerbation des tensions entre communautés, où des millions de musulmans se sentent humiliés à la vue des images d’Abu Ghraib et de Guantanamo, une publication comme « Les visages de Mahomet » vient accroître la violence symbolique ressentie dans le monde musulman et risquerait de jeter des pans entiers des sociétés musulmanes dans la violence anti-occidentale.

karim a dit...

La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui [...]
droits de l'homme et du citoyen (Déclaration des), Article IV.

peace.