1 février 2007

La mode des accomodements

Accommodements par ci, ‘modes de vie’ par là, est ce que le Québec perd sa tête ou c’est tout simplement le résultat de la pauvreté politique dans laquelle cette province (ou pays si ça peut vous rendre heureux) se retrouve ?
D’ailleurs, comment se fait-il qu’après trois ans d’un gouvernement qui n’a jamais été capable de gouverner (Mont-Orford, centre hospitalier universitaire, listes d’attente dans les hôpitaux, baisses d’impôt... C’est une liste vraiment pas exhaustive), les sondages démontrent qu’il a la côte auprès des électeurs ?
Faudrait qu’un jour quelqu'un m’explique comment se fait-il que dans une province où plus de la moitié de la population n’est pas capable de payer des taxes pour cause de faible revenu vote pour un parti de droite (je parle biensûr de droite au sens économique) ?
On me répondra biensûr qu’il y a la question nationale qui biaise l’analyse mais de toutes manières les gouvernements PQistes ont toujours été meilleurs que ceux du Parti libéral et dans tous les domaines.
Mais revenons à ces accommodements : Hérouxville-équivalent québécois de Souk Sebt Wlad Nema- se permet de s’imiscisser dans la discussion comme s’il y a un immigrant assez fou pour aller se perdre dans cette 3roubia (Patelin) perdue !!! Il ne manquerait plus que l'Ex-Doc Mailloux déclare que le quotient intellectuel des immigrants est inférieur à celui des blancs pour compléter le portrait.
Autant c’était sympa de voir que le Québec s’enflammait pour la couleur de la margarine autant c’est pitoyable de voir ce qu’un sondage biaisé du simili-‘Journal’ de Montréal est capable d’avoir comme conséquences.
Sans parler des expressions à dormir debout du genre : ‘les vraies affaires’, ‘le gros bon sens’, ‘il dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas’ et biensûr ‘Ça va faire là’ que les médias nous rabachent à longueur de journée comme si utliser de telles phrases expliquaient quoi que ce soit!

Tout ça en plus à cause de quelques énergumènes qui ne sont pas capables de supporter la vue d’une femme, ou encore qui tiennent mordicus à porter une lame autour de la ceinture comme si leur vie en dépendait. Mais, la faute incombe aussi à certains ‘purs laines’ qui montent aux barricades qui ne sont pas foutus de faire la différence entre un fou de Dieu d’Afghanistan et un pauvre bougre d’arabe qui ne rêve que trouver une ‘job’ à la hauteur du diplôme qu’il détient.

10 commentaires:

Loula la nomade a dit...

Salutas Reda,

Tu excuseras le manque d'accents vu que la fenetre ferme a chaque fois que je veux mettre un accent circonflexe.
Taux des elections de 2003: au dessus de 70%, une baisse par rapport a 1998.
Le gvt Charest populaire? awah?:-)
Concernant le Doc Mailloux. Ses propos ont été pris hors contexte car l'étude existe bel et bien et a été reporté dans un très long article du Globe & Mail. Raciste ou pas raciste, je pense que le comité d'éthique de l'université ou l'étude a eu lieu aurait du se pencher sur la problematique. Ce que disait l'étude c'est que l'environnement dans lequel évoluait un enfant avait de sérieux impacts sur son devenir. Certains y ont du racisme. La manière avec laquelle Doc Mailloux a véhiculé les résultats était foireuse.
C'est drole de voir le parti liberal comme un parti de droite (bon ok son chef est un ancien conservateur), mais le parti québécois aussi comporte sa droite meme s'il est a gauche. Attention aux apparences qui sont bien souvent trompeuses. Et pour finir avec le sourire je vais citer la fameuse phrase de certains membres du clerge quebecois et reprise par Duplessis: Le ciel est bleu, l'enfer est rouge!:-)C'est ce que me répète Jules quand il veut me faire rire:-) Tiens, j'ai trouvé ceci sur le site de l'Office québécois de la langue française:

"bleu ou rouge : Au Canada, le bleu et le rouge évoquent respectivement le Parti conservateur et le Parti libéral depuis le XIXe siècle. Il y a d’abord eu le rouge qui, dès le milieu du siècle, a été associé à une tendance politique, le Parti rouge, une des branches issues de la scission, en 1849, du Parti libéral, et à leur doctrine, le rougisme. À la suite de la disparition du Parti rouge, en 1867, on a continué à associer les libéraux à cette couleur. Pourquoi le rouge? Parce que dans un contexte politique, le rouge symbolise les idées révolutionnaires ou est lié aux partisans d’une révolution politique ou sociale. Les rouges, dont plusieurs des membres avaient participé à la rébellion de 1837-1838, revendiquaient notamment la séparation de l’Église et de l’État, ce qui explique d’ailleurs la célèbre formule « L’enfer est rouge, le ciel est bleu » d’abord proclamée par le clergé et reprise par Duplessis. Le bleu aurait été associé au Parti conservateur au Canada, et à l’Union nationale au Québec, par opposition au rouge. On trouve par ailleurs déjà le bleu associé à des positions conservatrices en politique, notamment au Conservative party, au milieu du XIXe siècle en Angleterre."

Bonne fin de semaine

le neurone ectopique a dit...

Le problème pour les "purs laine" c'est que rien ne leur permet de faire la différence entre un arabe et un musulman et entre un musulman dit "modéré" et un fanatique.
Les "terroristes" anglais responsables des attentats sont nés en Angleterre et rien ne les distiguait de leurs bons voisins.
L'évolution de l'homme se dirige probablement vers soit une disparition des religions (bonne chance !) soit vers une disparition des humains (bonne chance aussi !).

la pureté laineuse

Reda a dit...

@Loula : On peut trouver des études sur tout et rien, et des études pour et contre la même chose, suffit d'y mettre le prix pour avoir les résultats qu'on veut. Quant à la droite et à la gauche, c'est vrai ce que tu écris surtout avec un Boiclair comme chef mais le poids de la gauche est bcp plus grd au PQ qu'au PLQ. et merci pour le bleu et rouge :)

@Neurone : Malheuresement, c'est vrai ce que tu écris et je n'ai pas la réponse pour pouvoir faire la distinction.

slix a dit...

Ehh vois-tu Reda comment les choses ont évolués ou dérappés...bref c avec des petits malentendus que les grosses bêtises se construisent.

La neuronne >> c'est une vision pessimiste des choses...je crois la réponse à comment distinguer ne réside surement pas dans l'apparence physique ni dans les origines...mais dans les idées et les comportements...et pour le savoir une seule façon : Cotoyer et essayer de comprendre...discuter et dialoguer...ca fait bcq de bien.

Loula la nomade a dit...

Man j'ai écrit un long com puis il a disparu. Bref, ma belle-famille est PQ hard core. Quand mon beau-frère que j'adore a annoncé ses couleurs rouges hehehehe.
Cette famille a donné des organisateurs chevronnés et un médecin particulier d'un vice-président amerloque (je te dirais qui en privé)
La xénophobie peut-être combattue, la preuve mon adorable beau-père que j'adore et qui est retraité de la SQ et progressiste quand ça lui chante. Bref, il suffit de peu pour expliquer.
Par contre, je ne vois ce que cela vaut d'envoyer nos troupes en Afghanistan quand nos accomodements irraisonnables donnent aux Talibans de certaines confessions le droit de barioler des vitres. J'ignore si les archives de Maroc Café existent encore, mais nous avions eu il y a 10 ans un débat houleux sur le sujet.
Mwah et au plaisir d'en parler à vive voix

le neurone ectopique a dit...

salut slix
je suis bien ouvert au dialogue mais je ne peux malheureusement pas parler avec tout le monde
et je ne peux voir au-delà des apparences.
Les loups se déguisent en moutons.
Ce qui fait surtout le malheur des moutons.

le castor en voie d'extinction

Onassis a dit...

Reda, je me permets de répondre.

Quand des Américains blancs "Caucasiens" tuent des Irakiens à tour de bras, nous, nous ne faisons aucun amalgame entre blancs "fous" et blancs "corrects"

Quand des Canadiens blancs "Caucasiens" tuent des Afghans ...nous ne faisons...

Quand Timothy McVeigh perpétra l'attentat de 1995, Oklahoma City, tuant 168 personnes, en ce qui est considéré comme l'incident "domestique" le plus meurtrier des États-Unis, nous n'avons fait aucun amalgame entre ....

Personne ne peut savoir qui est quoi. Personne n'est coupable par défaut. Et croire cela est perdre foi en l'humanité et donc en soi-même....

slix a dit...

neuronne le castor :) : Oui effectivement on peut pas parler à tout le monde...mais je fesais plus allusions à l'entourage et ceux avec qui on a un contact direct et/ou quotidien...pour les autres faudra simplement éviter de les juger...et éviter de généraliser

ce n'est pas parce que les loups se déguisent en moutons qu'on va abattre tous les moutons...les moutons pourront savoir les vrais moutons des faux et s'en débarasser...enfin essayer.

le neurone ectopique a dit...

Dans mon travail je ne fais aucune différence entre qui que ce soit, j'ai appris à accepter les gens tels qu'ils sont et non comme j'aimerais qu'ils soient.
Et surtout, surtout, je ne tue jamais les moutons.

l'innocent d'islamophobie

John a dit...

En raison du volume d'immigrants que le Québec accueille et d'origines de plus en plus lointaines de l'Europe, il était normal que le besoin surgisse de s'adapter et de débattre de la place de chacun. C'est seulement dommage que le gouvernement ait attendu une certaine crise plutôt que de prendre les devants. Mais bon, ce gouvernement est plus doué pour créer des crises que pour les éviter...