2 juillet 2006

Wild terrorism

Cela fait une semaine que l'on assiste à la fuite en avant de la communauté internationale concernant l'agression israëlienne faite aux palestiniens. Israël a fait sienne le dicton des G.I américains : 'On n'abandonne pas nos soldats'. Ainsi, pour un caporal (pour ceux qui ne sont pas familiers avec les grades, caporal est immédiatement supérieur à soldat du rang) Israël remue terre et ciel pour retrouver le pauvre soldat. On a même eu droit à un poignant appel de son père pour qu'il se fasse libérer. Peut-être qu'il aurait dû réfléchir aux implications d'être soldat dans l'armée israëlienne avant ce malheureux épisode et dissuader son fils de se faire soldat. Et là, je ne parle pas des risques inhérents au métier de soldat dans n'importe quelle armée mais des implications morales car n'ayons pas peur des mots, c'est Israël l'agresseur (le méchant dans toute cette histoire).
Ce matin, le premier ministre israëlien y va d'une déclaration fracassante : « Nous ferons tout, je dis bien tout, pour libérer le soldat [...] Je le répète: personne ne sera épargné ».
Je me suis alors demandé est ce qu'il visait aussi le chameau qui s'est fait terroriste la semaine dernière en
se jetant contre une voiture circulant sur une route désertique en Israël, s'écrasant de tout son poids sur l'automobiliste ?
Ils ne sont pas sortis de l'auberge les isra
ëliens si même les animaux se mettent de la partie !!!

11 commentaires:

Anonyme a dit...

j espere de tout coeur que l on a deja tué ce soldat israelien ainsi que d autres a venir

Nasser

Anonyme a dit...

amen

Jihane Kenza a dit...

Le ridicule tue quand il est fait par des fous...

Chamsn a dit...

La violence ne serre a rien, qu'elle soit justifiée ou non, ceux qui ont kidnappe c'est des CONS et la réaction d'Israël est DEMEUSUREE et n'a AUCUN SENS. C’Est à croire que le kidnapping ne faisait pas partie de la stratégie de mettre au pied un gouvernement choisit par un peuple. Même s'il ne plait a personne. Le blason des pays de liberté c'est noircit par des taches noirs qui ne cessent de prendre de l'ampleur, on finira par ne plus y croire...

Anonyme a dit...

@chamsn, le con ou la conne c plus toi, que eux, les palestiniens. l on se veut phylosophe à ses heures perdues.... retourne à tes harlequins et a tes romans a l eau de rose et laisse la politique de coté, c pas pr les enfants

Nasser

Reda a dit...

@Nasser : T'es en feu à ce que je vois !!! Aprés l'incitation au meurtre(plutôt au crime de guerre), tu insultes les autres intervenants. Calmes ta joie, ceci est un espace personnel ouvert à tous, chacun a droit à son opinion et est le bienvenu, si t'as envie de te défouler, cherches toi un autre endroit.

hmida a dit...

Il y a lieu de préciser que ce militaire isralien est en fait un transfuge qui a abondonné son pays d'origine, la France, qui l'a nouri, instruit, formé pour aller défendre Israel....La propagande sioniste qui prétend qu'en France les juifs sont en danger fonctionne merveilleusement bien, comme toujours....Tout comme la propagande qui montre ce petit traitre comme un héros.....Tout comme la propagande qui veut faire croire que le Hamas, qui surement pas n'est pas formé d'anges ni d'enfantrs de choeur, est une bande de terroristes....La propagande sioniste, voilà le véritable force d'Israel....

Anonyme a dit...

pour reda, laisse faire les conseils a 2 sous monsieur sait-tout et concentre toi plutot sur ton genou. si t es en manque de quoi que ce soit ou si l ennui de ronge, va voir ailleurs et laisse les gens bien parler a leur guise.

nasser

Anonyme a dit...

Wonderful and informative web site.I used information from that site its great.
» »

AbMoul a dit...

Quelques amicals rectificatifs:
@Reda: en Israél le service militaire est obligatoire à partir de 18 garçons et filles. Le soldat en question était conscrit.
@Hmida: Le soldat israélien a effectivement la nationalité française, mais il la tient de sa grand-mére paternelle. Il n'a jamais vécu en france et son pére ne parle même pas français.
Pour ce qui est du fond du sujet, c'est de la grande politique oü des forces régionales et mondiales s'affrontent et oü le prix à payer est toujours le sang palestinien. Malheureusement leur calvaire, devant l'arrogance israélienne et le cynisme arabe, n'est pas prêt d'être terminé..

AbMoul a dit...

Oups
18 ans..