20 juillet 2006

Je m'appelle Baghdad

L'actualité internationale est faite de telle manière qu'un évènement chasse l'autre. Il n'y a pas une semaine, les nouvelles n'en avaient que pour l'attaque militaire de l'état hébreu contre les palestiniens ; depuis, c'est l'attaque du même état mais cette fois-ci contre le Liban. Avant ces deux évènements, il ne se passait pas une journée sans que les 'headlines' ne soient relatifs à l'Irak. J'ai l'impression que le bourbier irakien est devenu une normalité, on ne s'étonne plus de la mort de dizaines de personnes dans un attentat ou encore des bévues des soldats américains.
Je ne sais plus où est ce que j'avais lu que l'Homme en temps de guerre s'habitue rapidement à l'horreur et ne s'en étonne plus. Je rajouterai que l'homme assis dans son salon à lire son journal ou à regarder les infos finit par se lasser des malheurs des autres.

Ce qui me fait penser à ce que certains appellent le monde 'arabo-musulman' ne s'est pas outré de l'attaque israélienne et n'a pas brûlé d'ambassades ni manifesté sa colère, contrairement à l'épisode des caricatures. Mais qui sait ? Ça lui avait prit six mois pour se rendre compte de la publication de ces caricatures, peut-être que ça va lui prendre deux ou trois mois pour réaliser que le Liban est complétement détruit !


4 commentaires:

karim a dit...

en fait les manifestations ont commencé ds certains pays

Jihane Kenza a dit...

Je pense que si les manifestation n'ont pas commencé c'est a cause de l'image de "modernité" que reflete le liban et le fait qu'il y a des chretiens dans le "tasé...
Oui j'ai vu les manifestations hier mais que dans les pays occidenteaux ou la communoté libanaise a exprimé son 'incomprehesion' et son 'indignation'... pas plus...
hier aussi j'ai vu une represente de l'eglise qui s'activait aupres des elus du Hesbollah pour venir en aide auw populations les plus touchés...
Les arabes... et les musulmans ont encore une fois prouvé leur inutilité...
L'Irak.. Le Liban... who's next on the list

Loula la nomade a dit...

Reda,

Tu sais c'est un comme les cariratures du temps du Biafra. Ce qui est malheureux est le silence dans lequel se terrent certains. Jihane, tu as totalement raison en parlant d'unitilité. Mais peuvent-ils vraiment quand dans certains cas leur police est entrainée par nul que la CIA et le Mossad?
I don't know anymore, mais faut de la pression et encore de la pression. Nous qui vivons dans des démocraties devrions au moins nous faire entendre en joignant les autres en écrivant à nos députés, à nous porter volontaires dans des organisations. Je sais, je sais, mais àdéfaut de faire cesser ces atrocités, faut au moins s'impliquer.

Anonyme a dit...

L'habitude rend indifférent..Une bombe Us peut tomber demain dans un patelain en Irak et arraché la vie a plus de cent personne que personne ne s'en rendrait compte, malheureusement aujourd'hui tout le monde s'en fout , on se fiche de l'enfant qui perd ses parents dans une bavure américaine, ou du sort d'une fille irakienne s'appellant Abir violée chez elle par des criminels américains en uniforme après que ses parents et ses frères aient été executés de sang froid, les auteurs eux s'en tirent facilement avec un an ou deux de prison, et un galon en moins, le monde peut dormir sur ses deux oreilles..