17 juin 2006

Copa del mundo


Depuis le début de la Coupe du Monde, la télé n'arrête pas de nous montrer les excès de joie des différentes communautés qui vivent à Montréal. Un coup, c'est les italiens, un autre les portuguais... Ce qui a attiré mon attention, c'est le fait que la plupart de ces fans étaient nés au Canada(Québec si ça peut vous rendre heureux), et pourtant pas un seul pendant les interviews n'a émis le souhait de voir le Canada un jour en Coupe du Monde. Ils en avaient tous que pour le pays d'origine de leurs parents. C'est bien beau le modèle d'intégration(dans ce cas c'est de la désintégration) canadien, mais je trouve cela à la limite de la décence. La plupart des gens n'ont pas ce sentiment d'appartenance au canada : On se définit plus comme montréalais que comme canadien ou québecois. Je me console en me disant que malgré cela, je préfère et de loin vivre dans un pays comme le Canada avec tous ses défauts que dans un pays comme la France qui se déchire entre les tenants de la francité et les français de seconde ou troisième géneration.

10 commentaires:

hmida a dit...

Ce rattachement à son pays d'origine est un peu normal...ceci dit, je drois que si le Canada (par miracle ha ha ha ) accédait à une phase finale du Mondial, ces mêmes personnes supporteraient je suppose l'équipe à la feuille d'érable. Le dilemne se poserait en cas d'un Canada-Italie ou d'un Canada-Maroc (pas vrai?)....Mais il faut voir ici, les supporters marocains soutenir la Côte d'Ivoire contre les Pays Bas, mais soutenir les Pays Pas contre la Serbie. Ou bien soutenir les tunisiens (nos ennemis foootabllistiques de toujours) contre l'Arabie Saoudite...

Le foot ball est une chose vraiment mystérieuse

Reda a dit...

:) qd même, le Canada a participé à la Coupe du Monde de 1986. Il a pas gagné de match contrairement au Maroc. Mais personne n'est parfait. Au fait, le programme canayen est en voie de développement, ils ne seront peut-être pas présent pour la prochaine mais celle d'aprés sûrement.
Je voulais plus soulever le fait cette politique que les libéraux de Trudeau ont installé, celle de faire en sorte ke les immigrants restent attachés à leur pays d'origine, car ils se sont rendus compte ke lorsque c'est le cas, ces personnes votaient libéral plus que pour tout autre parti.
Mais comme tu dis le foot est une chose mystérieuse, hier, il y avait un joueur du Ghana ki sortait un petit drapeu d'Israêl à chaque fois ke son équipe marquait, et aujourd'ui l'équipe de France ne comptait que 3 blancs ds ses rangs dont un était un arabe, joli pied de nez à Sarkozy.

EL GRECO a dit...

MONDIAL 2006

Quid de la " Rage de vaincre "?


Ce jeudi 15 juin, la chaîne télévisée CNN présente le visage crispé de Tiger Woods le champion mondial de Golf. Après avoir décroché pendant près d’un an, suite au départ de son père…il revient sur le green pour son père.
Habité de la « rage de vaincre » et de la noblesse de l’action, il décide d’honorer la mémoire de son père en se lançant à la chasse d’un nouveau trophée mondial. Calme, rigueur et détermination !

Hier soir, un match de football tenait en haleine une bonne partie de la planète. L’Allemagne remarquable organisatrice des jeux face à l’intrépide Pologne qui en voulait !
Bien qu’à moitié allemand, j’ai passé toute une première mi-temps aux côtés des Polonais. Surpris et admiratif. Une extraordinaire « rage de vaincre », une méthode, une rigueur et une détermination !
Plus tard sur la chaîne télévisée « Das Erste » le commentateur allemand dira dans son analyse : « Nous voulions mettre la pression encore plus forte ! Notre unique porte de sortie face à une Pologne qui en voulait est d’aller très vite et très fort. »
Encore une fois : méthode, « rage de vaincre » et sérieux !

Autre voyage. Autre galaxie !
Le match de foot opposant hier après midi la Tunisie à l’Arabie Saoudite : En allemand on dirait « Eine Schande » pour dire une honte ! Ce match se résume à une promenade dans les souks de Nabeul…
Aucun sérieux ! Aucune discipline d’esprit ! Aucune rigueur et surtout absence totale de cette vitale « rage de vaincre ». Résultat annoncé et consommé : une occasion en or de perdue…3 grands points qui partent au ciel !

Dernier voyage. Radiophonique cette fois !
En rentrant le soir vers 20h c’est la surprise, en voiture, de la radio tunisienne. Un speaker qui répète à qui veut bien l’entendre ! Mais c’est très bien on n’a pas perdu et on gagné un point. Et cette voix qui continue sur un ton mielleux : « Nous allons écraser l’Ukraine, comme l’a fait l’Espagne et cela est préférable que de vaincre la petite équipe d’Arabie Saoudite.(dixit) et d’enchaîner : « Inchallah marbouha, Rabi Maana, Lella Aïd, etc. etc. !

La vraie honte n’est-elle pas d’accepter la médiocrité ?

La vraie honte n’est –elle pas de ne pas insuffler un zeste de « rage de vaincre »?

La vraie honte n’est-elle pas ce chapelet de mots passe partout qui remettent au Hasard et à la Destinée, la victoire d’un match de foot lors du mondial 2006?

Allons messieurs les joueurs tunisiens, buvons cette honte ensemble et debout pour une bonne douche froide….

Sans plus !

Anonyme a dit...

Salut Reda,

Il y avait un long billet sur The Globe & Mail à cet effet cette fin de semaine. Moi, je me souviens des jeux de la Francophonie à Casablanca et de la victoire du Canada en foot contre le Maroc et devine pour qui j'ai scandé:-) au grand malheur de toute la qbila réunie.

L'Akratique a dit...

Disons qu'avant de pouvoir scander la gloire d'une équipe québécoise de quoi que ce soit, faudrait qu'elle existe. :)
M'enfin, l'attachement à la mère partie est souvent souligné par le fait qu'on l'a quittée (et j'imagine que tu peux m'en parler mieux que moi). De toute manière, j'imagine mal des québécois francophones d'origine pré-1760 célébrer quoi que ce soit qu'une équipe canadienne puisse gagner (une possible exception: le match de 1972 Canada-Russie, mais là, on parle d'autre chose).

Loula la nomade a dit...

L"akratique,

attends, attends, mon chum fait partie des pre 1760 directement de Louis Hébert, mes enfants en découlent et si le Canada joue il peut bien entendu me sortir bein oui nous les Québécois (la LNH surtout) ce à quoi je rétorque mon amour vous n'avez rien à envier à vos cousins gaulois, vous râlez pareil:-)
Terre d'immigration un jour terre d'immigration tjrs, par caravelle, paquebot ou avion nous sommes tous dans le même tourbillon!
Mwah

L'Akratique a dit...

@Loulou

En effet, s'il y a bien quelque chose qui est commun au Québécois et au Français moyen (tm) c'est le râlement. :)

Achakar a dit...

Bonjour, joli modèle que t'as choisi pr ton blog.

Dernièrement on avait des invités canadiens, pr eux il s'en tappe du foot c plutôt le hokey qui est considéré comme sport national.

Et en parlant d'intégration avec eux, la situation n'est pas si fameuse qu'en France, à Montréal on retrouve des quartiers par nationalités: Chinois, indiens... Et puis il y'a encore un gd lobbing de part des canadiens pr ne pas reconnaître les diplômes étrangers.

A vrai dire, ça ma choque pas que l'on supporte l'équipe de son pays natal, j'habite en Suisse et ts les soirs du mondial on a droit a des claxons et des drapeaux du pays gagnat.

J'aurais fait la mm chose si le Maroc jouait :)

Reda a dit...

@Achakar : La situation est en ts cas mieux ke celle en France. Et ds mon article, je ne parlais pas de pays natal mais bien de personnes qui sont nées à Montréal. Qd au loobiying, ce ne sont pas les canadiens mais plutôt les ordres professionnels qui préservent leur gagne-pain.

Anonyme a dit...

Cool guestbook, interesting information... Keep it UP
» » »