24 septembre 2006

Ramadan mabrouk

Entendu hier sur les ondes de RDI, à l'émission RDI le matin :

'Le ramadan est bel et bien arrivé, pour preuve les violences en Irak'.

Je vous laisse trouver l'erreur, si erreur il y a. Car à voir les attentats perpétrés depuis ces deux derniers jours en Irak, je me demande si le lapsus effectué par le présentateur de RDI n'est pas si loin que ça de la réalité.

D'ailleurs parlant du Ramadan, ça fait 8 ans que je suis installé à Montréal et il n'y pas une année où les musulmans de cette ville ont été foutu de s'accorder sur une date précise pour commencer le ramadan. Encore cette année, certains ont commencé le jeûne samedi alors que d'autres dimanche.Et on s'étonne aprés pourquoi le monde arabo-musulman n'est pas capable de parler d'une seule voix ? Pour les plus simples questions de pratique de leur religion, les musulmans ne sont pas capables de s'entendre alors pour des problèmes de géostratégie ... Ce n'est pas demain la veille !

8 commentaires:

slix a dit...

très vrai ce que tu dis...je suis tt à fait d'Accord que nous contribuons aux amalgams et aux non compréhension....

cette année encore c pas pire...la grande majorité a commencé samedi...mais bon on y arrivera un jour...enfin j'espère...ca n'a tellement pas de sens....

Larbi a dit...

J’ai fait la même remarque sur l’Irak. L’autre jour sur LCI j’ai entendu le présentateur dire une chose genre : avec l’approche du Ramadan la crainte de nouveaux attentats en Irak s’agrandit… Statistiquement il a raison. Durant les trois dernières années c’est le mois le plus ensanglanté en Irak. Je sais pas pourquoi, peut être certain en manque de clope se déchaînent sur les autres. Espérons que les faits nous donnent tort.
Joyeux Ramadan a Reda.

hmida a dit...

A propos du début du Ramadan, nous avons droit au Maroc à une innovation, à une première. Selon de communiqué du ministère compétent, il a été déclaré que même si le fameux "hilal" n'a pas été observé de façon certaine mais plus que probable et d'après les calculs, le premier Ramadan sera le dimanche 24 septembre.

C'et larepmière fois qu'une telle chose se produit chez nous! Nous avons tjs respecté le principe sacrosaint de la roueya (observation visuelle avérée).

Qui pourrait me dire le sens de cette (r)évolution?

chamsn a dit...

scientifiquement parlant on est capable de predir la naissance de la lune de 200ans a l'avance ... et d'apres ce que je sache.. la religion permet d'évoluer scientifiquement puisqu'elle nous rapproche de la Verite sur Dieu... alors pourquoi nous pourrions pas le faire.

Ibn Kafka a dit...

En Turquie - mais ils sont kémalistes, n'est-ce pas § la date officielle du Ramadan est déterminée à l'avance par des méthodes astrologiques normales.

Le record de la stupidité a été battu par le Sénégal l'année dernière, où les deux grandes confréries ont commencé et terminé le ramadan à des jours différents...

jihane Kenza a dit...

Je n'ai jamais compris pourquoi il ne se sont jamais posé cette question... de plus certaines personnes a l'etranger choisisent de suivre l'arabie Saoudite. certaines famille au Maroc le font!!!! Bref c'est le grand foutoire... comme d'habitude...

Juste pour revenir a la Turquie... Attaturk a meme pensé a ce que l'appel a la prière et la lecture du Coran dans les mosqué se fasse en Turque ... pour faciliter la comprehension... j'ai toujours trouvé cela intelligent de sa part vue qu'ils ne parlent pas Arabe... mais cela n'as pas reussi !!! Bref toute innovation intelligente sucite des resistence stupide

Ibn Kafka a dit...

Jihane Kenza: Atatürk était probablement athéé et n'avait en aucun cas le souci des croyants en tête lorsqu'il édicta ses différentes mesures. L'objectif était plutôt d'opérer un détachement, par la force, de la Turquie du monde musulman en vue de l'arrimer à l'Europe, qu'il voyait naïvement comme continent du progrès et des lumières (il faut dire qu'il n'y avait jamais vécu, les années 30 ayant vite fait de le démentir sur ce point...). Entre parenthèses, à en croire les médias et les sondeurs, les pays européens ne récompensent pas la Turquie pour ce choix...

Les différentes mesures édictées de façon dictatoriale par Atatürk (le port du tarbouche fut interdit et assimilé à de la rebéllion, passible de mort) furent, pour celles concernant la religion, rejetées par les croyants, et ce ne fut qu'au prix de plusieurs révoltes réprimées dans le sang que l'ordre kémaliste (je vous passe les six flèches qui en fondent l'idéologie) s'imposa durablement.

Bon, ce n'est peut-être pas l'endroit pour discuter du kémalisme mais le lecteur assidu des arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme que je suis (la Turquie y est la plus condamnée des nations) en a assez des odes à la gloire du "conducador" au regard d'aigle...

Mourad@Erasmus a dit...

Très bonnes question posées lors de ce billet reda, ces musulmans en divergence d'abord idéologique puis "géostratégique"-si stratégie il y a- ne contribuent , ensemble pour une fois, qu'à la faiblesse de leur position dans le monde, la nôtre bien entendu!

Mourad
http://jim.5maroc.be (Le blog de l'émergence des Jeunes Intellectuels Marocains)