30 décembre 2008

Citation du jour

"Que veut-on dire par une réplique «proportionnelle»? Israël n'a-t-il pas le droit d'user de la puissance de feu nécessaire pour étouffer la menace? La proportionnalité de représailles armées ne peut être jugée par une comparaison du nombre de victimes. Il faut plutôt se demander si la riposte est justifiée, si elle vise des cibles militaires et si tout est fait pour épargner la population civile. Dans le cas présent, la réponse aux trois questions nous paraît positive."

André Pratte, éditorialiste à LaPresse.

3 commentaires:

jaouad a dit...

Mais quel intérêt peut donc avoir le point de vue de cet illustre inconnu ? L'analyse de tous ceux qui restent insensibles aux souffrances et aux larmes des enfants de Palestine est absolument sans intérêt. Quand en plus elle est entachée de parti pris évident et dénuée de toute pertinence, elle doit simplement être ignorée. Heureusement que le Canada nous a habitué à mieux.

Reda a dit...

L’intérêt d’une telle citation vient du fait d’essayer de comprendre ce que l’autre côté (de la force) pense de la situation. Ignorer ou zapper ce que l’Autre pense n’est pas vraiment productif sauf si on détient le gros bout du bâton, ce qui n’est pas le cas des palestiniens.
Ceci dit, le Canada est rendu plus catholique que le Pape et s’aligne parfaitement avec les positions des USA.

Ghitta a dit...

De tels propos venant d’un juif, (car andré pratt est un juif) ne pèsent pas trop dans la balance, il ne fait qu’interpréter ce que pensent 99.99% de ses compatriotes.