30 novembre 2005

Polisario

Enfin une étude 'sérieuse' et j'ose croire impartiale qui démolit une bonne fois pour toutes cette organisation terroriste( merci au passage aux USA qui ont mis à la mode cette appelation).
Étude réalisée par l' ESISC (European Strategic Intelligence and Security Center).

Lien direct pour télecharger le document.

L'Amour démystifié

Le vrai Amour, celui où on est passionnel, déraisonnable, ne durerait qu'un an. C'est le résultat d'une recherche scientifique ( ils ont vraiment rien à foutre les scientifiques) .

28 novembre 2005

Irak

Je viens de tomber sur un texte que j'avais écrit en 2001. Je le mets ici, parce qu'il me semble malheuresement encore d'actualité ; il suffit de changer quelques mots et effacer quelques lignes pour qu'il décrive la situation que vit l'Irak d'aujourd'hui. Le voici :


Huit ans que l'Irak fait la une de tous les quotidiens et journaux du monde entier ; mais l'effet commence à s'amoindrir : le produit Irak ne se vend plus et sa cote baisse dans le marché des nouvelles sauf, et cela est compréhensible, dans les pays arabes. La raison de cette nouvelle donne est due aux Etats-Unis ; en effet, ils ont réussi à banaliser ce conflit, à réduire l'intérêt de l'opinion public pour un conflit qui somme toute ne dérange personne et dont les retombées n'ont aucun effet sur le reste du monde. La question qui se pose est alors de savoir, comment cela se fait-il que l'ancien allié des Etats-Unis en soit réduit aujourd'hui à subir les foudres de ces mêmes américains ?

La réponse est quelque peu évidente et cadre bien dans la logique du nouveau monde : les Etats-Unis avaient besoin d'un prétexte pour s'installer au Proche-Orient, ils l'ont trouvé avec l'invasion du Koweït : les portes de cette région riche en pétrole se sont alors ouvertes et de nos jours la mainmise des USA sur les pays de cette zone est totale. Une autre raison est à rechercher au niveau économique, de tous temps les Etats-Unis ont bénéficié de la guerre pour le développement de leur économie, et il n'est nul besoin de rappeler le poids de l'industrie militaire dans l'économie américaine pour comprendre les bienfaits de l'expédition américaine dans le Golfe sur cette derniére. Enfin, une raison politique : l'Irak au début des années quatre vingt dix avait pris de l'ampleur tant au niveau militaire qu'économique et commençait à inquieter les Etats-Unis et leur allié Israel.

Cependant, toutes ces raisons ne peuvent expliquer ni l'insistance ni la détermination avec laquelle l'Irak est détruit et spolié de ses droits les plus sacrés. Nul n'a le droit de condamner un peuple entier à vivre dans la misère durant huit ans, huit ans durant lesquels cinq à six milles enfants sont morts par mois, où les Irakiens ont dù apprendre à survivre sans eau potable et sans médicaments.

Les Américains par leurs dernières frappes essayaient de déstabiliser le régime de Saddam Husseïn or ce dernier n'a jamais été autant soutenu par son peuple, qui pour contrecarrer les Etats-Unis se rattachent au discours anti-americain de leur leader. Ainsi Saddam est assuré du soutien de son peuple et de sa pérennité à la tête de l'état Irakien sauf dans le cas d'un attentat contre sa personne perpétré par ses opposants financés par les USA.

En attendant de meilleurs jours les Irakiens vivent chaque jour sous une pluie de missiles américains et privés des vivres les plus élémentaires pour faire face aux maladies et pour panser les blessures des bombardements.

25 novembre 2005

Indépendance, référendum, ....

Encore un rebondissement dans la vie 'politique' québecoise. Un ancien premier ministre souverainiste qui change son fusil d'épaule.
Il serait temps que le Québec décide une bonne fois pour toutes de son avenir. Il y a une impression de 'stand by' et d'indécision qui nuit à la société québecoise.

23 novembre 2005