30 mars 2007

Médias watch

J'ai l'impression que depuis la mise au devant de la scène des accommodements raisonnables, il est devenu de bon ton pour les ‘journaleux’ du dimanche de casser du sucre sur le dos des musulmans.

Ainsi, Patrick Lagacé finit un post sur son blog par : ‘Mais pour le reste ? Pour l’édito, pour interviewer le type qui fait la nouvelle du jour ? Pour le journalisme, quoi ? Claude Charron est alors aussi perdu qu’un musulman dans un congrès d’éleveurs de cochons.’


Et son acolyte des francs-tireurs finit sa chronique du 30 mars parue au Jdem par : ‘Et puis, entre vous et moi, qu'est-ce qui est le plus incommodant dans un immeuble à logements? Le voisin qui fume chez lui dans sa cuisine, ou la famille qui fait cuire de la viande de mouton sur un poêle Hibachi?’.

Ce qui est me dérange c’est le fait que ces deux-là sont quand même assez ouverts sur le monde, vivent à Montréal, doivent bien côtoyer quelques musulmans, mais alors qu’en est-il des gens qui vivent à Hérouxville ou dans un coin perdu comme celui là ? Ça doit pas être beau à voir (À entendre plutôt).

29 mars 2007

Femme = 0.5*Homme



Ce matin en parcourant Cyberpresse, j'avais eu l'idée de bloguer sur le fait que les iraniens ont décidé de profiter du fait que parmi les soldats britanniques qu'ils ont fait prisonniers, il y avait une femme.

C'est ainsi qu'ils la mettent au devant de la scène et lui ont font faire un show devant caméra digne des plus mauvais films de guerre américains. On démontre comme ça que la place d'une femme est au foyer et non à jouer aux petits soldats avec les hommes.

Ce qui avait attiré mon attention, c'est le fait qu'ils lui ont mis un voile sur la tête. Je me demandais alors est ce que c'était pour faire chier les anglais ou tout simplement dans un souci d'uniformisation ? Ou encore que les iraniens ne pouvaient envisager une femme sans voile ?


Mais voilà que je tombe sur cet entrefilet où on apprends :



Je ne sais quoi écrire : Que l'on donne un prix à la vie d'un homme est déjà perturbant (On peut discuter de la validité d'un tel comportement mais au moins ça a l'avantage de mettre tous les hommes à égalité), mais que le prix de la vie d'une femme soit égale à la moitié de ce dernier est désolant. Et ça en dit long sur le système en cours en Iran.

27 mars 2007

Upset¤

Personne n'aurait pu prévoir l'issue de ces élections : Raz-de-marée adéquiste en région, dur lendemain de veille pour le PQ qui ne formera même pas l'opposition officielle et le PLQ qui se retrouve minoritaire et dont le chef a failli se faire évincer dans sa circonscription.

Quelques enseignements : Il y a un clivage certain entre Montréal et le ROQ (Rest Of Quebec) ; ainsi, à Montréal, l'ADQ a fait chou blanc en ne faisant élire aucun député et en terminant troisième dans la plupart des circonscriptions. Le PLQ a obtenu le pire résultat de son histoire récente et est devenu le troisième parti chez les francophones. La même chose est arrivée pour le PQ qui a obtenu moins de votes que lors de l'élection de 1973.
Ainsi, on aura au moins une course à la chefferie dans les mois qui viennent, deux si les libéraux mettent leurs culottes et décident de virer Charest. De plus, l'option souverainiste devra faire un examen de conscience sérieux, revoir ses priorités, arrêter de parler de référendum à tort et à travers (Boisclair qui se permettait de dire qu'un référendum était possible malgré un gouvernement minoritaire, c'était pour le moins psychédélique).
Les progressistes de la belle province devront se retrousser les manches pour essayer de comprendre cette 'victoire' adéquiste, les déclarations de Dumont sur (plutôt contre) les accommodements raisonnables, et sa promesse de donner 100$ pour les familles qui gardent leurs enfants à la maison ne peuvent expliquer à elles seules ses gains. Il y a un malaise en région et il faut cerner le problème pour pouvoir lui trouver une solution.
Ça me fait penser que l'ADQ a fait élire ses candidats dans les circonscriptions où il n'y a pas de citoyens immigrants et où les purs-laines vivent entre eux, mais c'est sûrement dû au hasard (On ne va pas commencer à chercher les bibittes là où il n'y en a pas).

D'autre part, au niveau fédéral, les conservateurs ne doivent pas être trop mécontents des résultats d'hier, ça laisse présager des élections pour ce printemps et surtout la possibilité de voir Harper gagner quelques sièges de plus au Québec. D'ailleurs, il en aura besoin car ailleurs au Canada il n'a pas fait que des heureux avec son dernier budget.
Autre résultat assez révélateur et qui concorde avec la montée de l'ADQ, le Parti Vert et Québec Solidaire n'ont pas dépassé la barre des 5% avec mention honorable pour Amir Khadir qui est arrivé deuxième dans sa circonscription. Finalement, les radiodiffuseurs avaient raison de leur refuser la présence au débat des chefs.

Perso, j'ai des sentiments partagées entre étonnement, déception et dégoût. Que le PLQ soit réélu même avec un gouvernement minoritaire dépasse mon entendement, avec un bilan aussi mitigée qu'ils avaient, il méritaient tout simplement le sort du PQ. Ce dernier, a eu la raclée de ces élections, il ne formera même pas l'opposition officielle ; pourtant, son programme (en faisant abstraction de son obsession pour un référendum) se défend bien, la campagne de son chef n'a pas été mauvaise ni bonne, il ne s'est pas démarqué des autres chefs et surtout il n'a pas surfé sur le bilan catastrophique de Charest. À moins que le fait qu'il soit gay ait eu un impact négatif sur certains électeurs (en région).
Quant à Dumont, voilà quelqu'un qui aurait pu se retrouver à former un gouvernement avec des deux de pique : Ce matin, il doit être soulagé !
D'autre part, comme je l'avais déjà écrit, je ne comprends tout simplement pas comment dans une province où plus de la moitié des gens ne paient pas d'impôt car leurs revenus sont trop bas, on élise autant de députés de droite. Ça ne peut être cette peur de l'autre, des accommodements raisonnables qui a précipité le Québec vers la droite !

Enfin, j'ai hâte au rapport sur Option Canada qui ne devrait plus tarder à sortir et qui risque d'être la goutte qui va précipiter la mise au rancart de charest.
Je me console en me disant que dans un maximum de 18 mois nous aurons d'autres élections provinciales et que les québécois auront le choix de continuer le chemin qu'ils ont emprunté hier ou de changer de voie.

update : Le rapport sur Option Canada n'a rien donné, le juge décidant qu'il n'avait pas les moyens d'aller plus loin.


¤Upset is a term used when referring to a competition, frequently in electoral politics or sports. When an upset occurs, the party popularly expected to win (the favorite) is defeated by an underdog the majority expects to lose, defying the conventional wisdom.

24 mars 2007

Prêt à voter

Voici quelques raisons pêle-mêle pourquoi le Parti libéral ne mérite pas d'être réélu :
  • Promesses non tenues en santé (Quoique M.Charest en dise).
  • Gestion des fusions municipales (Sans parler de l'opportunisme de la promesse de refusionner).
  • Promesses de baisse d'impôt non tenues.
  • Tentative de retrait de 103 millions de la caisse des prêts et bourses pour étudiants.
  • Gestion du dossier du CHUM.
  • Vente du Mont-Orford à des particuliers.
  • Utilisation abusive de la loi du bâillon pour faire passer des lois.
  • Gestion de la mise en place de la Centrale du Suroît.
  • Abandon de la réingénierie de l'état.

C'est une liste non-exhaustive de toutes les erreurs commises par un gouvernement qui se disait prêt à assumer le pouvoir.Vous trouverez sur le Périscope les détails concernant chacune de ces raisons ainsi que d'autres bourdes commises par ce gouvernement. Une fois cet exercice fait, quelqu'un pourrait me dire comment se fait-il que le PLQ a encore des chances d'être réélu ce lundi ? Et de grâce ne me parlez pas de souveraineté.

23 mars 2007

Condamner pour mourrir

S'il y a une constante lorsque certains blogueurs, chroniqueurs ou 'journaleux' traitent de l'intégrisme islamique, c'est le fait que les musulmans dits modérés ne dénoncent pas assez cet intégrisme et se font donc complice de ces dérapages.
Mais voilà, The Canadian Muslim Community est une organisation 'musulmane' qui a des positions radicalement opposées aux tribunaux religieux soumis à la charia dont il était question un certain temps en Ontario ; et les têtes dirigeantes de cette association viennent de recevoir des menaces de mort pour leurs positions sur cette question.
Gageons que cette nouvelle ne risque pas d'être relayée par nos médias conventionnels et qu'elle passera inaperçue pour nos amis qui veulent voir les musulmans crier haut et fort leur désaccord avec l'intégrisme.

Via Loula.

L'ONU dans toute sa splendeur




Ce n'est pas exactement l'idée que l'on pourrait se faire de la diplomatie au plus haut niveau, ça manque un peu de sang-froid et de bravoure.

22 mars 2007

Niqab

Les musulmanes qui portent un niqab, un voile islamique couvrant entièrement leur visage, pourront voter sans avoir à le retirer pour prouver leur identité.Selon le directeur général des élections, le fait d'être accompagnées par un adulte certifiant que leur identité est correcte suffira.

Moi qui me plaignait que pendant cette campagne électorale, les partis ne parlaient pas du tout d'immigration. Voila que c'est le directeur des élections du Québec qui s'y met. Par contre ce que ce monsieur ne doit pas savoir c'est que les femmes qui portent le niqab ne doivent pas avoir trop de droits à sortir de chez elles et si c'est le cas, ne doivent pas avoir trop d'intérêt pour la politique et surtout pas la politique québécoise (gérée par des infidèles).
Encore une tempête dans un verre d'eau et pendant ce temps on passe à côté d'une vraie discussion sur la place des immigrants dans la société québécoise et comment mieux les intégrer.


Bonus : Une magistrate a suscité l'indignation en Allemagne en se prononçant contre une procédure de divorce accélérée au motif que les conjoints, musulmans, venaient d'un milieu dans lequel il n'était «pas inhabituel» que les hommes utilisent les châtiments corporels à l'encontre de leur épouse, et en citant le Coran pour justifier cette décision.

Il virent fous ces occidentaux !

21 mars 2007

Yes sir

Qui a dit que la démocratie au Québec se portait bien ? Lundi, le gouvernement fédéral présente son budget en pleine campagne provinciale et c’est sans surprise qu’on y apprend que cela permettra au Québec d’obtenir tout près de 2,2 milliards de dollars de plus en transferts dès cette année.
Jean Charest s’empresse alors de déclarer victoire et de s’approprier ces dollars tombés du ciel (fédéral). Le lendemain, il annonce que s'il est réélu, il réduira l'impôt des Québécois de 700 millions de dollars supplémentaires.
Et enfin aujourd’hui, Stephen Harper promet de négocier avec Québec une limite au pouvoir de dépenser d'Ottawa ou un transfert de points d'impôt, mais sa promesse ne tient que si les Québécois élisent un gouvernement fédéraliste le 26 mars.

Ainsi, on use de la carotte et du bâton : On essaie d’acheter le vote des québécois et on les menace de représailles s’ils élisent un gouvernement indépendantiste (Apparemment il faut dire indépendantiste et plus souverainistes).

16 mars 2007

Fluffy friday post

Je ne fais pas trop dans le 'catblogging' bien que Chicho mon chat adorerait se retrouver sur le net. Par contre, j'adore partager la zik que j'écoute. Ainsi, demain je compte aller voir Booka Shade, groupe qui fait dans l'électro-techno-electronica. Ne me demandez pas ce que c'est comme style de musique, écoutez plutôt :




Et si vous vous demandez ça ressemble à quoi en live :

Booka Shade with Depeche Mode 2006

Rebelote

Un autre candidat adéquiste se fait remarquer par des déclarations incendiaires. cette fois, ce ne sont plus les femmes ni les 'éthnies' mais les baby-boomers qui en sont victimes. Ainsi, il faudrait 'saisir les fonds de leur régime de retraite et de la Régie des Rentes du Québec et payer la dette qu’ils nous ont gracieusement laissée avec.' Ces déclarations sont la gracieuseté de Victor Bilodeau candidat dans Pontiac. En effet, les baby-boomers 'n’ont même pas eu le courage de se reproduire après avoir eu tout cuit dans le bec au niveau professionnel'.

C'est vrai que les régimes de retraite sont dans le marasme le plus total mais ce n'est sûrement pas à cause des baby-boomers mais plus à cause du fait que l'État avait accordé, à l'instauration de ces régimes, une rente 'complète' aux participants même si ceux là n'allaient cotiser que pendant une période de temps trés limitée comparativement à celle que les participants doivent respecter de nos jours.
D'autre part, la plupart de ces rentes sont viagères (les rentes sont versées tant et aussi longtemps que le participant est vivant et même parfois réversibles aux conjoints survivants) et comme l'espérance de vie ne cesse de croître (Heuresement ou malheuresement selon le point de vue), il y a un manque à combler évident.

Quant aux régimes de retraite privés, le problème vient surtout de la mauvaise gestion dont ils ont été victimes et à l'éclatement de la bulle technologique des années 2000 car les gestionnaires avaient trop investi dans des actions 'techno'.
Mais M.Victor Bilodeau ne doit pas être au courant de ces faits d'où son cri de coeur contre le peu de fornication des baby-boomers.

Via Tristan Péloquin.

Parole d'immigrant

Hier soir, à l'émission Le Point, Achille Michaud a réuni une belle brochette d'immigrants pour parler des élections :

Les données du dernier recensement de Statistique Canada révèlent que la hausse démographique des dernières années au Québec est en grande partie due aux immigrants. Les Québécois d'adoption sont donc plus que jamais appelés à forger le visage du Québec de demain. Pourtant, on fait peu de cas des communautés culturelles au cours de cette campagne électorale.

Apparement que les personnes citoyennes mais s'étant installées comme immigrantes forment 20% de la population mais durant le débat des chefs, elles n'ont pas été citées une seule fois.
On dirait que les partis politiques se sont passés le mot pour évacuer de cette campagne tout réfèrentiel à l'immigration (À part l'ADQ et les déclarations racistes d'un de ses candidats, largué par Dumont depuis). Pourtant, les programmes des dits partis font état de l'immigration à des degrés divers.

Allez jeter un coup d'oeil aux vidéos sur le site du Point, il y a certaines questions soulevées qui méritent que l'on s'y attarde. Je vais essayer de voir si la vidéo n'est pas sur youtube et je mettrai le lien.

14 mars 2007

Tonight, we're diying !

À voir ce que la blogokeb (ici, ici ou encore ici) a pondu comme posts ce matin, le débat des chefs a du être suivi par pas mal de personnes.
Ce qui n'est pas mon cas : Hier soir je suis rentré chez moi juste à temps pour le début du show, le temps de me mettre à l'aise, de prendre un verre de Coke et m'installer sur mon divan, j'entends Leaticia Casta qui me dit :

- Reda ! Allume le système, Zev vient de t'envoyer une toune qui est pas mal.

- Comment ça ? Tu veux pas écouter le débat des chefs ?

- Non, c'est toujours la même histoire.

- ...

- Puis je n'aime aucun de ces soit-disant chefs.

On a fini la soirée au cinéma à voir 300, film épique avec de magnifiques plans et où on a vu que les politiciens étaient pourris même au temps de la Bataille de Thermopylae.

12 mars 2007

L'immigration et les programmes politiques

Je suis passé au travers des programmes politiques des cinq principaux partis se présentant aux élections provinciales en faisant une attention particulière à tout ce qui touchait l'immigration et les nouveaux arrivants.

Je me disais qu'avec tout le tintamarre des accommodements raisonnables, de la place des 'purs laines' dans la société et l'histoire des 'mollah' d'Hérouxville, les partis politiques auraient concocté un programme pour prendre cela bien en main et y faire face.

Les résultats que j'ai trouvé sont quelques peu décevants mais concordent bien avec l'impression que j'avais avant de faire la lecture (survol) des différentes plateformes :

Action Démocratique du Québec : 4 entrées dans un document de 27 pages.
Parti Libéral du Québec : 4 entrées dans un document de 80 pages.
Parti Québecois : 2 entrées dans un document de 42 pages.
Parti Vert : 3 entrées dans un document de 13 pages.
Québec Solidaire : 3 entrées dans un document de 15 pages.

Ainsi, l'ADQ vient en tête ex-aequo avec le PLQ avec 4 entrées. Par contre, il suffit de jeter un coup d'oeil plus précis sur le programme adéquiste pour se rendre compte qu'il s'agit dans 2 de ces entrées de mentions concernant la tolérance de la société québécoise (Sûrement pour faire contrepoids au sondage du Journal de Montréal) ; il y a une mesure concernant la francisation des nouveaux arrivants et la dernière mention concerne l'instauration d'une citoyenneté québécoise (pour mater toute velléité des immigrants à vouloir conserver leur culture et à se fondre plutôt dans la masse).

Le Parti Libéral donc avec 4 entrées fait vraiment figure de leader en la matière : Il y a deux mesures mineures concernant l’une la francisation et l’autre la formation de certaines catégories de citoyens dont font partie les immigrants ; ce parti promet aussi la mise sur pied d’un programme encourageant l’embauche d’immigrants dans leur domaine de compétence et ce pour un premier emploi ; il promet finalement l’instauration d’un plan de lutte contre le racisme et la discrimination raciale (Plan dont-si je ne m’abuse pas-avait déjà parlé une des ministres du gouvernement sortant).

Le Parti Québécois avec deux mentions est le parti avec le moins d’entrées (Je ne suis pas sociologue ni politologue pour dire qu’il y a corrélation entre ceci et le manque de soutien des immigrants à la cause souverainiste, faudrait peut-être demander l’avis de M.Parizeau). On y parle notamment de faire la place aux nouveaux arrivants à l’école (Mesure très vague mais qui sûrement se traduirait par des rencontres enseignants-parents avec les élèves comme traducteurs), et une mesure concernant la francisation (On dirait que tous les partis se sont passés le mot pour cette mesure, on est au Québec quand même !).

Le Parti Vert fait état dans son programme d’une mesure concernant une meilleure intégration des nouveaux arrivants et de leur fournir une meilleure formation. Mais la mesure que je trouve la plus intéressante est celle voulant faciliter l’immigration des étudiants étrangers à la fin de leurs études, en plus de permettre à ces personnes d’être détentrices d’un diplôme ‘canadian’, elle fait en sorte que les nouveaux arrivants ne le sont plus vu qu’ils ont passé au moins la durée de leur études ici.

Enfin, Québec Solidaire fait part bien sûr de son souhait de franciser les immigrants mais également de leur permettre d’avoir accès au régime de la RAMQ (Carte soleil) le plus rapidement possible et ce sans délai de carence (Présentement, il est de quelques mois).

QS souhaite également augmenter le nombre de représentants issus de l’immigration (Mais ne parle d’aucun moyen pour y parvenir. Personnellement, je ne pense pas que l’instauration de quotas que ça soit pour la parité hommes-femmes ou pour les immigrants soit la solution).

Ainsi, avant de plancher sur le programme des différents partis, j’avais comme perceptions que c’était le PLQ qui devait avoir le plus de mesures pour intégrer les immigrants, l’ADQ devant être celui qui devait en avoir le moins. Je ne savais pas où situer le PQ car bien que ce parti ait eu dans le passé quelques mots malheureux envers les immigrants, André Boisclair est celui des chefs qui s’est le mieux tenu lors de la période des accommodements raisonnables et lors de l’épisode pitoyable du foulard dans un terrain de soccer à Laval ; malheuresement, je ne suis pas impressionné par leur feuille de route. Quant à QS et au PV, il faut laisser la chance au coureur avec une mention spéciale pour le Parti Vert et son idée d’accélérer le processus d’immigration des étudiants étrangers.

Enfin, un dernier mot pour dire que normalement je ne fais pas trop attention à la place que les partis font aux immigrants ni quels sont les moyens mis à la disposition de ces derniers pour qu’ils réussissent leur intégration ; mais avec tous les évènements des derniers mois, j’ai pris conscience qu’il existe quand même une différence ou que certains voudraient qu’il y ait une différence entre ‘purs laines’ et immigrants d’où ce texte.

Voici les quelques paragraphes des différents programmes où il est mention de l'immigration :

QS:




Parti vert :







PQ :




PLQ :









ADQ :







9 mars 2007

Femmes du Maroc

Hier c'était la journée mondiale des femmes mais apparement que c'est toute la semaine qu'on souligne l'apport de celles-ci à l'humanité (Intro pour ceux qui me diraient que je suis en retard). Je mets ci-dessous un texte de Laîla Lalami qui énumère des femmes marocaines qui ont eu leur mot à dire dans l'histoire de ce pays et dont pour la plupart je ne connaissais même pas l'existence :

On this International Women's Day, I want to pay homage to all the Moroccan women who have worked for so long, under difficult circumstances, to bring about gender equality, justice, and progress for their country. This post is in remembrance of our ancestors and grandmothers, our pioneers: Fatima Al Fihriya, who built the world's oldest university in Fes, Al-Qarawiyyin; Touria Chaoui, who flew her plane over occupied Casablanca in order to distribute independence tracts; Malika Al Fassi, the only female signatory of the Independence Manifesto; Saida Menebhi, who died in prison for her political ideals; and all the female victims of the Years of Lead.
With admiration for the work and sacrifices of, and examples set by,
Leila Abouzeid, Ghita El Khayat, Aicha Belarbi, Aziza Bennani, Fatima Benslimane, Bouchra Bernoussi, Rahma Bourquia, Zakya Daoud, Fatna El Bouih, Aicha Ech-Chenna, Nawal El Moutawakil, Nezha Hayat, Dr. Hakima Himmich, Latifa Jbabdi, Najat M'jid, Fatema Mernissi, Soumaya Naamane Guessous, Zoulikha Nasri, Halima Ouarzazi, Badia Skalli, Hinde Taarji, and all the other activists whose names do not appear here.
With respect for the men who have joined in the fight for gender equality: Mouhcine Ayouche, Abdelkader Ech-Chenna, Aziz El Ouadie, Moha Ennaji, Chakib Guessous, Lahcen Haddad, Yusuf Madad, Lekbir Ouhajou, Noureddine Saoudi, and Ahmed Zainabi.
And with hope, for the new generation.



C'est malheureux à écrire, mais je me rends compte que la plupart des marocains ne connaissent pas l'histoire de leur pays, à part la version officielle qu'on nous apprends sur les bancs d'école dénuée de tout sens et évacuée de tous ces hommes et femmes qui ont fait la gloire et l'honneur de ce pays.
D'ailleurs, cela ne serait-il pas une des causes du fait que les marocains ne sont pas trop portés à se sentir fières de leurs pays (comparativement à d'autres peuples) ? Non pas que le patriotisme soit une bonne chose en soi mais il y a un minimum sans lequel aucun pays ne saurait avancer.

8 mars 2007

Marianne

À la vue de la photo qui accompagne cet article, je me suis demandé si on aurait pu mettre une photo de femme blanche les seins à l'air. J'allais écrire que la perception que les gens doivent avoir des femmes africaines ne doit pas être trop sexuelle pour qu'on se permette de mettre une telle photo. Cependant, les femmes noires ont quand même la cote dans le monde de la musique, de la télé et de la 'culture' (sexuelle) en générale.Peut-être qu'un sociologue ou un anthropologue pourrait m'éclairer.

Bonne journée internationale de la femme pareil.

2 mars 2007

Faites moi confiance !

Au moment où les urgences débordent à Montréal, Jean Charest affirme avoir respecté sa promesse de régler les problèmes dans le réseau de la santé. «Je suis capable de regarder les Québécois dans les yeux et leur dire que j'ai honoré l'engagement que j'ai pris en 2003», a-t-il déclaré à Montmagny hier matin.

Quoi penser de cette déclaration ? Que Charest prends les québécois pour des imbéciles ? Qu'il est complètement déconnecté de la réalité ?
Cette fuite en avant est désolante et en dit long sur l'état d'esprit des politiciens, ça me rappelle un peu Bush qui se croit investi d'une mission divine. Ne pas voir la situation en face est criminel surtout en ce qui concerne le système de santé.

Personnellement, j'en suis rendu à préférer essayer de me soigner moi-même (grippe, angines...) que d'aller rendre visite à un médecin car je sais que l'attente sera d'au moins 6-8 heures avant qu'il ne m'osculte pendant 5 minutes et me dise que c'est une bactérie et que ça partira seul.
Et je ne parle même pas lorsque je devais aller faire des visites suite à l'opération pour mon ligament déchiré, j'arrivais à 12h30 pour un rendez-vous à 12h45 et je ne passais qu'à 18h30 pour que le médecin me dise que tout est bien.Et dieu merci (Hamdouallah), je n'ai jamais eu à aller aux urgence mais je ne peux que deviner le chaos qui doit y régner.